Gestion de projets TI en mode "agile" : avantages et limites

Lors des projets en technologie de l’information (développement ou refonte de site web, mise en place de système de gestion (ERP), etc..), les fournisseurs de services vous vendent les avantages de la gestion par la méthode dite "agile". Est-ce un bon choix pour votre entreprise ?

La méthode agile est aujourd'hui très répandue dans les sociétés de services et  les agences web. Elle a été développée suite à l’échec de nombreux projets TI qui ont amené le mécontentement de nombreux clients. Les projets gérés de façon traditionnelle dépassaient souvent les estimations initiales, les livrables ne répondaient pas au besoin des clients, les échéanciers n'étaient pas respectés, etc. Ces éléments amenaient la relation d'affaires vers le conflit, mais surtout une perte de confiance généralisée envers les fournisseurs de services qui livraient les mandats.

Définition de la méthode agile

Les méthodes agiles (Déf. Wikipédia) sont simplement des pratiques de gouvernance et de réalisation de projets en technologie de l’information (TI). Elles permettent normalement que les livrables respectent les besoins du client par une plus grande implication de celui-ci, mais aussi une grande réactivité à ses demandes.

Le principe de base est qu’il est contre-productif de planifier 100 % d'un projet, jusqu'aux moindres détails, avant de commencer à développer le produit. Lorsqu'un imprévu est soulevé lors des phases de développement et de test, cela impacte drastiquement la viabilité du projet, amène à des pertes de temps et augmente les coûts. La méthode agile propose de procéder différemment, étape par étape. C’est-à-dire, fixer les grandes lignes du projet et, par la suite, des objectifs plus précis à court terme, tout en commençant le développement très rapidement. Pour être viable, la méthode agile repose sur des cycles de développement itératif courts, aux 2 à 4 semaines normalement. À la fin de chaque itération, l'équipe qui a travaillé sur les développements les présente au client afin de lui faire valider. Chaque fois qu'un objectif est atteint, on passe au suivant et ainsi de suite. Durant les rencontres, une planification de la suite du travail est aussi discutée avec le client.

 

Avantages de la méthode agile

  • Méthode agréable de travail où le suivi de l'avancement du projet est facile

  • Relation directe entre le client et l'équipe de développement ce qui favorise la communication et le suivi du projet

  • Permets de faire des changements rapides dans le projet sans en affecter sa viabilité

  • Permets la livraison de projet en respectant les besoins du client

  • Les développements non nécessaires aux besoins du client sont peu probables

Limites de la méthode agile

  • Ne portera fruits que si elle est respectée à la lettre par le client et le fournisseur, car chaque étape est importante

  • Qu'on se le dise, la méthode agile ne garantit ni le respect des budgets, ni des échéanciers

  • Nécessite, presque obligatoirement, qu’un gestionnaire de projet décisionnaire et compétent soit présent au sein de l'entreprise du client

  • Nécessite un suivi très serré du travail du fournisseur, en terme de temps alloué au développement des différentes fonctionnalités afin de ne pas dépasser les budgets initiaux

  • Dérive possible du projet lorsque les fonctionnalités demandées par le client sont très spécifiques, au détriment de la globalité du produit final

  • Plusieurs entreprises se disent agiles lors des appels d'offres, mais ne le sont pas réellement

 

Pour toutes questions : Florent Garnerot \ Services-Conseils GaNéo \ info @ganeo.ca